À 70 ans, j'ai osé écrire le récit de ma vie, tout empreint de mon inclination innée pour la Femme.

En accord avec moi-même, j'ai accepté de me livrer non seulement au regard de lecteurs avertis mais aussi à celui de personnes étrangères à mon orientation.

La deuxième partie, répartie sur 8 thèmes, reflète des opinions diverses et offre aux lecteurs des informations et témoignages d'aujourd’hui et d'hier, officieux et officiels.

Vous y découvrirez peut-être des scoops…

Mes convictions et mes émotions vous parviendront, je l'espère, dans une lecture prenante et interpellante.

Viviane

 

Ma différence à moi, de Michel Viviane

Viviane Michel est née lesbienne le 23 octobre 1947. Voici plusieurs mois qu'elle a rassemblé ses souvenirs pour écrire son autobiographie. Dès sa naissance, elle savait qu'elle aimait les femmes. "Je n'ai jamais aimé que les femmes. J'aime leur présence, leur compagnie, leur sensibilité, leur indulgence et leur bienveillance à mon égard, moi qui suis un peu timide et bien souvent très maladroite." 

Son récit ne tient ni du scientifique ni de l'historien. Elle vous fait partager, et approfondir certains épisodes de son existence avec beaucoup d'émotion. 

"Je ne vous parlerai pas de toute ma vie, car elle comporte encore des zones d'ombre. Ma mémoire est quand même sélective, je ne me souviens pas de tout, mais je vous parlerai sincèrement de ce que j'éprouve, de ce qui m'émeut, de ce que je comprends chez les autres, de ce que j'aime chez eux." 

Elle se revendique de "sa race", évoque sa vie, son enfance comme les autres, ses amours lesbiennes, ses amitiés homos et hétéros. Elle consacre un chapitre aux séniors, parents d'homosexuels, aux féministes, à la bisexualité, sans oublier la transsexualité, la transidentité, l'alcoolisme, le tabac, l'agoraphobie et les allergies. Elle consacre également un chapitre où elle donne son avis sur la religion.

"À travers mes poèmes, tous mes écrits, à travers ce livre, je souhaiterais qu'une femme me découvre sensible. Une belle copine m'avait dit dernièrement : un mot t'atteint, un mot et tu deviens triste ou joyeuse !"

Quel parcours !

Viviane ne voulait pas passer par un éditeur. "J'y ai tellement consacré de temps, d'émotion que je ne voulais plus attendre de trouver un éditeur, je voulais mon livre de suite. Il me restait deux solutions, soit le faire éditer à compte d'auteur, c'est-à-dire en payant un éditeur pour qu'il sorte le livre, soit autoéditer celui-ci". Et c'est pour cette dernière solution qu'elle a opté. "Je ne m'imaginais pas le travail que cela représentait. J'ai fait faire la mise en page par une infographiste, choisi le format, le papier, la couverture, trouvé un imprimeur... Des centaines d'heures de correction et de relecture. J'ai dû aussi obtenir un numéro ISBN pour être référencé internationalement avec ce numéro."

À présent, Viviane doit aussi se charger de la promotion et de la distribution de son livre. 

"Je ne pensais pas du tout au travail fastidieux que cela représenterait". Elle recherche des librairies, des bibliothèques et des associations qui accepteraient de proposer son livre. 

Elle a déjà déboursé plusieurs milliers d'euros pour sortir "Ma différence à moi" en 350 exemplaires. Son but n'est pas de gagner de l'argent "mais d'être lue et commentée" insiste l'auteure.

Cette expérience d'écriture lui a tellement plu, qu'elle tente l'expérience d'écrire un roman.

Plus d'information sur le site de Viviane Michel

Découvrez l'interview de Viviane Michel

 

Livre, ma différence à moi de Michel Viviane